Le paysage agricole de la Saône-et-Loire

La Saône-et-Loire, un territoire d’excellence agricole

Avec la 2ème Surface Agricole Utile (SAU), soit près de 550 000 ha, et la 1ère Surface Toujours en Herbe (STH), soit 351 300 ha, la Saône-et-Loire est un des premiers départements agricoles de France.

Dominée par deux productions centrales, l’élevage de bovins allaitants de race charolaise et la viticulture, l’agriculture départementale se caractérise par la grande diversité de ses terroirs et toutes les productions agricoles y sont représentées : céréales, caprins et ovins, lait, volailles, fruits et légumes,…

La Saône-et-Loire affiche 7 AOP « gourmandes » (Bœuf de Charolles, Volailles de Bresse –poulet, dinde-, fromages de chèvre charolais et mâconnais, beurre et crème de Bresse) et une trentaine d’AOP viticoles au sein d’un vignoble qui s’étire le long des côtes depuis la fin des hautes-côtes de Beaune, les Maranges et les coteaux du Couchois au Nord jusqu’au Beaujolais au Sud en passant par la côte chalonnaise et le Mâconnais.

La Saône-et-Loire, c’est ainsi de nombreux produits fermiers transformés : yaourts, viande de producteur, diversité de fromages de chèvre et de vache, volailles fermières, canard, lapin, escargot, compotes, miel…

Au total, l’agriculture du département représente plus d’un milliard de chiffre d’affaires.

La Saône-et-Loire, des agriculteurs locaux pour vous approvisionner

Selon le Recensement Général Agricole (RGA) 2010, 310 exploitations ont une activité de transformation de produits agricoles, 21% des exploitations commercialisent en circuits courts tous modes confondus (vente directe, marchés, approvisionnement restauration collective…) tandis que 40% des viticulteurs pratiquent la vente directe. Ce vivier doit être utilisé pour notre restauration collective.